Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

22/03/2010

Gamberge

Le jour où l'on m'a annoncé qu'il fallait que j'envisage de changer de métier, et où l'on m'a exposé brièvement comment évoluait cette maladie dans le temps. Tout ceci n'était pas très réjouissant. C'est là que commence l'histoire de Paty. Gamberge en est le premier tableau, il est réalisé en 1991 cinq ans après l'annonce de la maladie, cinq ans de réflexion, de gamberge. Il sera retouché puis terminé en 2000.


gamberge.jpg


Gamberge

La lourde porte du pavillon se referme derrière moi.
Cette journée où soleil et chaleur sont complices,
avait commencé sous les meilleurs auspices.
Du haut des platanes, tout là-haut perchés,
les oiseaux en liesse gazouillent sans aparté,
mais leur chant mélodieux ne m'atteint,
car en moi, sourire et poésie sont éteints.

Comme un coup de poing prit en pleine face,
l'annonce du diagnostic semble laisser des traces.
Encore sous le choc, perturbé et désorienté,
j'erre dans ce parc où tout n'est que beauté.
Certains mots puissants, me reviennent en tête,
atrophiés, métier, changer, chariot, Cotorep.

De métier il faut changer mais où aller
dans quelle direction, vers quoi m'orienter ?
Les méninges saturées à trop cogiter,
la tête éclate mais il faut encaisser.

Petite existence jusqu'alors bien vécue
il faut partir, vers quel enfer, quel inconnu
Paris, Londres, mécanique
Québec, New York, informatique,
tel un émigrant cherchant sa destination,
je gamberge et imagine ma nouvelle profession.

Paradis envolé, tout est à refaire,
la tête éclate et perd tous ses repères.
Orchidée brune et ambrée de peau je t'imagine,
îlienne aux lèvres exquises dont la beauté angevine
exhale ses parfums de vanille, citron et réglisse,
- est ce toi, métisse, qui m'étreint et me tisse
ce voile flou que l'on m'a Mis Aux Pattes?

Le déclic se produisit alors dans ce surplus de peine.
Rentrons vite, car Il faut que je peigne

17:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.