Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

03/12/2011

Le blues de l'exilé

Certains soirs, le retour à la chambre était compliqué. vous vous retrouvez seul, vous vous allongez sur le lit et vous pensez aux êtres qui vous sont chers et qui vous manquent.


Le Blues de l'exilé


Pas pour ce soir, Thalès et Pythagore,
je viens de monter et ce fut laborieux,
cassé, bourré par les spiritueux,
ensuqué par la fumée, pique les yeux
cernés et rougis par trop de liquoreux.
Ce soir, je suis rentré dans le désordre.

Allongé sur mon lit, les bras le long du corps
je vous regarde, vous me manquez.
épinglés sur le liège, vous me fixez,
Nos regards se croisent, vous me voyez
loin de vous, seul, exilé, vous me manquez.
Allongé sur mon lit, le blues est trop fort.

Le blues est là et rien n’y fera
bien installé il ne bronchera pas,
que tu sois défoncé dur où pas
le blues est là et rien n’y fera.

J'en ai prié tantôt des créateurs,
imploré leurs saints les bienheureux
Estèphe, Emilion, jeunes où vieux
Joseph, Amour, aux parfums capiteux
nectars divins qui parfois aident un peu
à oublier les déboires pendant quelques heures.

Allongé sur ce lit, je vous cherche encore
cessez de bouger, je ne peux vous fixer,
cessez cette ronde folle et endiablée,
vos regards ont changés, visages voilés,
ne jugez pas cet écart, je n'ai pas assuré.
Arrêter d'siroter, je n'ai pas fait l'effort.

Le blues est là et rien n’y fera
bien installé il ne bougera pas
que tu sois défoncé dur où pas
le blues est là et rien n’y fera.

le trop plein est fait, le lac rimal déborde,
je ne vous vois plus, qu'allez vous penser,
pas le droit de craquer il faut s'accrocher,
se reprendre en main, ne pas s'égarer
pour ceux que l'on aime y arriver.
Attendre la décrue et remettre de l'ordre.

Le blues est là mais la nuit passera
bien installé tu ne bronchera pas
ferme les yeux et endors toi
le blues s'en ira mais la barre tu auras.


Tous droits réservés

16:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.