Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

27/12/2011

Supportrices

Le fait de se retrouver cloué dans un fauteuil n'est pas facile à accepter mais lorsque le moment est venu il faut y passer. J'avoue que je ne regrette pas un instant car quoi que l'on en pense ça change vraiment la vie.


Supportrices



J'avais bien constaté pendant ces dernières années
que vous aviez de plus en plus de mal à me supporter.
Attentionné comme un mari que l'on voudrait quitter,
j'ai bien tenté de vous économiser, de moins vous solliciter
de vous caresser longuement et vous bichonner,
mais rien n'y a fait, à croire que vous vous faisiez
une belle jambe de tous ces égards envers vous.


Il est bien loin le temps où sac à dos vous m'emmeniez
au Maroc en Tunisie ou au Sénégal pour y crapahuter.
Vous étiez à l'époque jambe de fer, de roc ou de béton,
vous seriez plus aujourd'hui, jambes de laine ou de coton.
Il est très difficile de devenir prématurément grabataire
se tenir pour marcher sur le côté comme un crabe à terre
et s'aider en laissant glisser les pantoufles par terre.


Continuer d'avancer il le fallait, et pour y arriver,
de véhicules spécialement adaptés il fallait s'équiper.
Pas facile de faire le pas, une vie à nouveau chamboulée,
s'imaginer véhiculé et se dire : "mais que vont-ils penser"
se poser la question de ce qu'il faudra modifier,
se demander si de partout je vais pouvoir passer,
et vers qui se retourner pour un peu se faire aider.


Désormais motorisé je peux, par cette situation plus assise,
m'autoriser quelques dérapages et autres écarts de conduite.
Pneus et batterie gonflés à bloc, pour moi depuis peu ça roule,
confortablement assis sur mon engin, je file et je déboule.
Accélérations, freinages, les manœuvres sont vraiment cool,
désormais équilibré, volontaires seront les embardées,
car dès lors ou je m'installe aux manettes, je suis transformé.


Revu à la baisse, mon champ de vision est un peu modifié.
Regarder le monde d'un peu plus bas sans avoir à se courber
est une expérience inédite et intéressante pour qui sait apprécier
ces dames que vous suivez sans pour cela les yeux baisser.
De toute situation, il faut en ressortir bénéfices et bons côtés
plus terre à terre certes, mais pour une autonomie retrouvée.



Tous droits réservés

09:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

j'ai vécu la même expérience : le fauteuil roulant au lieu d'être une punition peut être une libération ! il faut positiver !

Écrit par : Sylvie | 18/01/2012

Merci pour votre petit mot, c'est gentil. Continuons à positiver.

Écrit par : Pioguy | 19/01/2012

Les commentaires sont fermés.